La CONFEMEN plaide pour davantage de ressources en faveur de l’éducation

COBFEMEN Evaluation PASEC

La disponibilité et la qualité des manuels scolaires expliquent la faible compétence des élèves en début de scolarité en langue et mathématiques en Afrique subsaharienne, a indiqué lundi, à Dakar, le secrétaire général de la CONFEMEN.

Sur les résultats de l’évaluation du PASEC réalisée en 2019 dans 14 pays d’Afrique subsaharienne, 55% des élèves en début de scolarité n’ont pas les compétences attendues en langues contre 28% en mathématiques, a rappelé.

Abdel Rahmane BABA-MOUSSA

Télécharger le Rapport International PASEC2019

Selon lui, le rapport invite les pays à renforcer les politiques en matière d’allocation des ressources éducatives selon les besoins des différentes localités, des écoles et groupes spécifiques.

‘’Les pays qui affichent les meilleures performances scolaires sont généralement ceux qui consacrent davantage de ressources au secteur de l’éducation’’, a-t-il souligné.

Il a par ailleurs précisé que la CONFEMEN se réjouit de sa collaboration avec l’UNESCO à travers la signature (29 avril 2021) d’un accord de partenariat qui vise à mutualiser les efforts pour mieux impacter les politiques éducatives.

Source : APS : LCS/MD

Related Articles

Responses

S'inscrire à notre

LETTRE D'INFORMATION

Vous ne manquerez plus nos cours, conseils, astuces et offres promotionnelles.